Août 2011

La mer était calme. Une brise légère venait me brûler la peau timidement tandis que mon cœur tambourinait farouchement sous ma poitrine, ce pauvre muscle tapait de plus en plus fort jusqu’à me glacer les entrailles. Il criait, hurlait au fond d’un soupir invisible que c’était fini.

Détruit.

J’observais une dernière fois l’ondulation idyllique des vagues jusqu’à ce qu’elles parviennent au bord de mes pieds déjà trempés. Une larme dégringola le long de ma joue, je l’entendis couler doucement sur ma peau meurtrie avant qu’elle ne tombe de mon menton pour se fondre dans l’immensité océane. Et au fond de mes vieux souvenirs d’un temps que je n’avais jamais connu, je me rappelais du visage angélique de cette fille qui, si elle avait pu être là, aurait pleuré avec moi.

« Je suis foutue »


Dis-moi ce que tu penses, je te dirai ce que tu es

L’émotion, c’est ce truc bizarre qui nous fait vivre, au delà de l’instinct de survie. Ce truc qui me prend les tripes le matin quand je lance ma playlist sur Youtube, de Louise Attaque à Georges Brassens, passant par Renaud et The Offspring. De la plus triste des mélodies à la plus dingue, tout mon esprit qui s’imprègne d’un tas de trucs indéfinissables, ces pulsations qui frappent ma poitrine, ce tourbillon dans ma tête, ces gouttes d’eau salées au coin de mes yeux. Ces jambes qui virent et volent, frappent le sol.

Ouais, c’est ça l’émotion, cette petite chose qui nous fait vibrer. Les yeux de mon félin qui me réclame un câlin, ces gosses qui rient dans la rue, ce couple qui se chamaille à la fenêtre.

Puis c’est aussi ce vide dans mon âme, ce sentiment d’un déjà-vu qui me rend morose. C’est cette envie d’oublier, cette envie de refaire le monde et même de le quitter, partir ailleurs dans l’espace, avoir l’impression de voler. C’est aussi ce rire que mes oreilles réclament sans cesse, ce rire aussi addictif que douloureux quand mon ventre se tord et se crispe, me donne des crampes de joie qui me rendent nauséeuse.

Et l’émotion c’est aussi quand vient la nuit, que je repense à autrefois et que je pleure de nostalgie. Quand mes pensées s’emballent et me rappellent les bons et les mauvais souvenirs. Cette impression d’avoir fait des choix sans les avoir vraiment choisis. Ce sentiment qui me lacère l’estomac sans prévenir. L’idée que c’est déjà écrit, quand je pensais avoir encore tout à construire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur “L’émotion c’est…”

  1. Laisse voguer ta plume au gré de tes pensées …continue de hisser la voile de tes émotions et emporte-nous vers un voyage que toi seule peut créer…
    Emmène-nous sur des chemins insoupçonnés…
    Emporte sous ta plume les couleurs d’une vie que je te souhaite colorée…pétillante…et aux couleurs de ton inspiration….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :